Ethique & Intégration à l'humain

09 avr
09/avr/2019

Ethique & Intégration à l'humain

Soin technologique et éducation thérapeutique

Soin technologique et éducation thérapeutique :

Vécus chroniques, constructions des savoirs et modes de transmission

 

9 avril 2019, 9 h – 17 h 30

Laboratoire SPHERE –Sciences, Philosophie, Histoire 4 rue Elsa Morante –75013 Paris Condorcet, Paris 7 Diderot

 

Notre époque se caractérise par l’augmentation de la prévalence des maladies chroniques et/ou chronicisées et des comorbidités qui souvent les accompagnent. Ce contexte nous amène non seulement à nous interroger sur ce que «vivre avec une ou des maladie(s)chronique(s)» signifie, mais également sur ce que de telles situations impliquent en terme de prises en charge, notamment lorsqu’elles se prolongent hors de l’hôpital et reposent sur un accompagnement technologique. À cela s’ajoute le constat qu’un soin technologique peut générer, au long cours, de nouvelles formes de pathologies et de nouvelles formes de chronicités.

 

Nous proposons, au cours cette journée d’étude, d’explorer la notion de «vécu chronique», non seulement de manière générale, mais également sous l’angle de l’accompagnement technologique. En outre, nous souhaitons questionner les enjeux suscités par la transmission d’un savoir technologique, ses modalités d’usage et d’appropriation par les patients.

 

Cette journée s’ouvrira sur l’analyse d’un «vécu chronique ordinaire», et ce, dans différents contextes pathologiques. Nous nous demanderons jusqu’à quel point il est possible de tenir un discours commun pour différents contextes pathologiques. Les questions directrices de ce premier temps seront les suivantes: qu’est-ce que «vivre avec une maladie chronique» veut dire, et qui plus est «avec un accompagnement technologique» ? Quelles expériences vécues cet état engendre du point de vue des personnes concernées ?

Ensuite, compte tenu du développement croissant des prises en charge hors hôpital et d’une dynamique d’«autonomisation» des personnes et d’appropriation par les patients de savoirs et de savoir-faire, se pose la question des processus de transmission. Nous souhaitons donc élaborer au cours de cette journée une analyse des différents types de savoirs transmis dans le cadre de l’accompagnement et du soin ; comment, par qui et à partir de quels modèles ces savoirs sont-ils transmis? Qu’ajoute la dimension technologique d’un soin visant à accompagner, aider ces personnes atteintes de pathologies chroniques dans leur quotidien? De quelle(s) «technologie(s)» est-il question et pour quelle(s) pathologie(s) ? Quels effets ont ces savoirs sur la relation de soin et la vie quotidienne des patients ?

 

Cette journée d’étude organisée par Marie Gaille, Agathe Camus et Mathilde Lancelot s’insère dans le cadre de deux projets de recherche en cours, ETHE et NORMAVI, financés par l’IReSP (Institut de recherche en santé publique) et s’inscrit dans le cadre du GDR Réparer l’humain.

 

Programme : http://www.sphere.univ-paris-diderot.fr/IMG/pdf/2019-04-09_je-ethe-norma...

Flyer : http://www.sphere.univ-paris-diderot.fr/IMG/pdf/2019-04-9_je-ethenormavi...